Un jeune homme immature

28 janvier 2010

à suivre ici pour les textes

http://kroustibatkipeuteubat.blogspot.com/

et là pour les gribouilles

http://www.flickr.com/photos/ronanriou/

Posté par Ron macStanley à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 septembre 2009

Pétanque

p_tanque1

p_tanque2

p_tanque3

Posté par Ron macStanley à 01:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2009

A date with Sylvie

C'est jeudi, une odeur de soupe aux poireaux a envahi la maison. Sa soeur s'épile sous les bras, le moteur du rasoir vibre dans la salle de bain. Tom finit de s'habiller en visionnant la fin d'un épisode de The Wonder Years, il danse sur un pied pour enfiler une chaussette. Le soleil de fin de journée cogne contre le velux, Tom se regarde dans le miroir. Après manger, il a rencard avec Sylvie derrière le gymnase. Lundi c'était la rentrée des classes, les affaires reprennent avec les nanas. La voix de sa mère qui hurle "À TABLE" depuis plus d'un quart d'heure, est couverte par une musique pourrie diffusée à plein volume dans la piaule de sa frangine.
Tous les soirs c'est pareil, Béatrice se met à gueuler vers 19h. Jean-René s'en fiche, il s'installe derrière son assiette dès qu'il rentre du boulot, et lit le journal pendant que sa femme prépare à bouffer.
"Laisse les tranquille Béatrice, ils sont jeunes tu sais"
"C'est une raison? Non mais toi aussi tu débloques mon pauvre vieux!"

Valentine a débranché son rasoir, elle ouvre en grand la porte de Tom et dévale les marches en cognant les talons.
"T'aurais pu couper ta saloperie de radio!"
Tom se recoiffe rapidement, se parfume le cou, accroche une paire de Wayfarer à sa chemise. Il éteint son Macintosh et descend tranquillement. Quand il entre dans la cuisine, l'ambiance est explosive. La mère se déchaîne sur Valentine qui mâche le chewing-gum en fixant la télé, zapette en main.
"Mais dis lui de remettre les infos Jean-René! Elle ne m'écoute même plus... On va pas encore supporter les caprices de mademoiselle quand même!"
Béatrice laisse tomber sa cuillère dans la soupe, cogne ses coudes sur la table et se fourre la tête entre les mains. Jean-René s'en fiche, il semble passionné par cette émission débile.
"Calme toi maman" dit Tom en s'asseyant.
"Comment veux-tu, avec un démon pareil! Vous voyez pas qu'elle se moque de moi l'effrontée! Elle joue avec mes nerfs!"
Tom fixe la mâchoire de Valentine qui rumine nerveusement le chewing-gum. Valentine se sent observée, elle offre une grimace à son frère et fait éclater une grosse bulle rose.
"Et ton père qui ne réagit pas... Qu'est-ce que je vais faire de ma fille mon dieu!"

Le chat est sur le bord de la fenêtre, il remue la queue. Le salaud attend le bon moment pour sauter sur l'oiseau qui picore des miettes dans le jardin. Valentine s'enroule une mèche de cheveux autour du doigt, Tom vient de finir sa soupe, il suit la trotteuse des yeux.
"Plus personne n'en veut? Je débarrasse"
Valentine n'a pas touché à son assiette, Béatrice la reverse dans la casserole. Ses yeux s'arrêtent sur les Wayfarers de son fils.
"Pourquoi tes lunettes pendent sur le col de ta chemise comme ça?"
Tom soupire.
"C'est pour le look Maman. Mais laisse tombé, t'y comprends rien"
Valentine pouffe de rire.

Page de publicité pour les fournitures scolaires, Jean-René coupe le volume de la télé. Silence. Par la fenêtre des plumes virevoltent avec la bise.
"Qui a laissé sa chaîne allumée là-haut? Vous croyez qu'on l'a pour rien l'électricité?"
Tom se lève, sort de la cuisine.
"Maman, réfléchit. Qui d'autre à part Valentine écoute de la musique aussi ignoble dans cette baraque?" lance Tom en nouant ses godasses.
"Tu vas où?" lui demande sa mère.
"Je t'emmerde Tom"
Valentine fait éclater une grosse bulle rose. Le chat miaule derrière la vitre, mais personne ne fait attention à lui. Ce connard laisse sa proie agoniser sur la pelouse. Des petits "cuit-cuit".
"J'dois voir un pote pour un devoir d'histoire. J'rentrerais pas tard promis. Demain je commence qu'à 10h"
Béatrice jette un oeil à la pendule au-dessus de Jean-René. 19h45.
"Quel pote?"
"Tu le connais pas Maman, cherche pas"
"Vous avez déjà des devoirs au bout d'une semaine? Wow les boules!" s'exclame Valentine.
"Comment il s'appelle?"
"Xavier. Allez bonne soirée, à tout à l'heure ou à demain"
"Mais attend! J'ai préparé..."
Tom claque la porte d'entrée.
"...de la blanquette de veau!"

Béatrice est dépitée. Elle soupire.
"Merci de me souffler ton haleine dans la gueule Maman" lance Valentine d'un ton assassin.
"Va falloir penser à acheter ce qu'il vous manque pour l'école. Demain soir tu viendras avec moi faire les courses après les cours"
"Pourquoi moi et pas Tom? C'est injuste!"
"Tom a son entraînement de Basket le vendredi Valentine, il nous laissera une liste"
Jean-René se cure le nez, Valentine se lève pour ouvrir au chat. Un souffle d'air frais entre dans la cuisine.
"On aura encore eu un été pourri! " constate Jean-René.
Béatrice sert la blanquette de veau. Dehors, une maman merle pleure la mort de son fils.

Tom marche les mains enfoncées dans son pantalon. Il arrive au gymnase municipal, la salle du bas est allumée. Il observe par les baies vitrées, les jolies gymnastes de l'université s'échauffent. Il en reconnaît une qui était au même camping que lui et ses potes cet été. Ces filles leurs foutent la frousse, elles doivent avoir 4 ans de plus qu'eux, il se sentent ridicules à côté.
Tom passe les vestiaires, escalade un muret et parvient derrière le bâtiment. Il n'y a personne. Il regarde sa montre. 19h58.
"J'ai une légère avance, elle ne devrait pas tarder"
Il s'assied dans l'herbe.

Tom regarde sa montre. 20h30.
"Elle m'a posé un lapin la salope"
Il court dans les rues. Mardi et mercredi il a raccompagné Sylvie jusqu'à chez elle, il connaît le chemin.
Arrivé devant la maison, Tom enfile ses lunettes. Il la voit. Elle est dans sa chambre, assise sur le bord de sa fenêtre en chemise de nuit.
"Dieu qu'elle est sexy..." il pense.
Elle a l'oreille scotchée au téléphone. Tom reste planté sur le trottoir, lui fait des signes.
"Ohé Sylvie!" il lance à voix basse.
Un chien se met à aboyer derrière la porte d'entrée. Lorsqu'elle le remarque enfin, Sylvie semble surprise, elle se plaque la main sur la bouche.
"Oh merde" elle fait. "Il est quelle heure?"
"20h30, passé. Je suis resté t'attendre au gymnase...Tu descends?"
Sylvie lui montre le téléphone avec insistance, elle s'esclaffe.
"Je t'attends alors?"
Sylvie secoue la tête négativement. La télé est allumée dans le salon. Du mouvement dans les rideaux.
"Mon père veut pas que je sorte ce soir..."
Une tête apparaît à la fenêtre du salon, un gros moustachu qui boit sa canette de bière en fixant Tom. Ce type a le même jogging que Jean-René.

Sylvie ferme sa fenêtre,Tom rentre chez lui. Il n'a même pas réussi à voir sa culotte.

Posté par Ron macStanley à 19:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 août 2009

Pop Corn

ma_s

Posté par Ron macStanley à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lo_Fi

ripostedark

Posté par Ron macStanley à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Des types à la cool

4funners

Posté par Ron macStanley à 13:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

The Death Set

deathset

Posté par Ron macStanley à 13:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bradford Cox et le type à moustaches

brad_beer

Posté par Ron macStanley à 12:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 août 2009

Smiling

pouceUP_joiedevivre_purple_tee_

Posté par Ron macStanley à 22:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Faire régner l'ordre à la Route du Rock

s_cu

Posté par Ron macStanley à 21:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]